Articles

Dans le "VISEUR de mon Passé"

Image
Plongé dans un état profond d’ivresse, je me suis perdu dans mes pensées et soudain je me retrouve 9 ans en arrière, comme si je regardais dans le rétroviseur de ma vie. Et là je me tiens juste devant mon père qui me posait une simple question, mais une question fondamentale dans l’existence de tous, une question à laquelle personne n’a échappé dans le cours de sa vie, précisément étant très jeune. J’avoue que j’étais celui-là qui étais très timide et à la fois très brouillon mais toutefois poli, souvent la tête en l’air mais quelquefois très sage dans mes décisions « je sais que vous vous faites un portrait de moi dans vos pensées présentement...… bien joué !! ». Ainsi, quand je me refais le film de la discussion avec mon père, qui m’appelle affectueusement « Philippe », lui assit sur sa chaise habituelle, ses pieds sur la table avec son bouquin dans la main et moi assit juste en face de lui le regardant me regarder et je lisais à travers son regard rempli de sagesse et d’interrog…

SANGA WILLI II "le Récap"

Image
Ce vendredi 17 février 2017 l’institut Français ouvrait ses portes au 1er évent mode de cette année. Pour cette deuxième édition, toujours dans son même concept « Descendre la mode dans la rue au quotidien » SANGA WILLI, inspiré par Moses by style ne fait donc pas dans la dentelle en plaçant la barre très haute, signe annonciateur des projets ou encore des évènements modes de cette année 2017 en Côte d’Ivoire. Plus de 300 personnes présentes ce soir-là, au nombre desquels nous pouvions citer quelques illustres personnalités ; Madame la Ministre Danielle Boni Claverie, Les Représentants de l’Honorable KOUDOUGNON député de Cocody, adame DIAKITE Hawa, Nadia Druide Présidente de l’ACMCI, Gilles Roland TOURE, Georges MOMBOYE et son épouse, Vanessa Sognon LORENZI ex top model international, Kristin Bell Directrice d’agence de mannequin, Barros Coulibaly, Zhé Création, Monsieur BABE Alexandre Le représentant de la chambre des métiers de Côte d’Ivoire sans toutefois oublier la marraine artis…